fr | en | de
 
 

Le Noyer

Le Noyer

La famille des noyers (Juglans) compte principalement des représentants en zone tempérée nord et dans les régions montagneuses de la zone subtropicale. Elle comprend des essences qui sont parmi les plus recherchées pour l’ébénisterie et la décoration (Noyer commun et Noyer d’Amérique). A noter que la faveur dont jouit le Noyer a incité par le passé à rechercher et à utiliser de nombreuses essences de remplacement, usurpant à tort l’appellation « Noyer ». Les plus importantes proviennent d’Afrique et se nomment :
- Bété (Mansonia altissima)
- Dibétou (Lovoa trichilioides)
- Limba à cœur noir (Terminalia superba)
- Amazakoué (Guibourtia ehie)
- Mutenyé (Guibourtia arnoldiana)

Le Noyer commun (Juglans regia)

Originaire d’Asie, le Noyer commun (ou Noyer d’Europe) a été propagé au Moyen-Orient et dans tout le monde méditerranéen par les Grecs et les Romains. Ce sont ces derniers qui l’ont introduit en Gaule et jusqu’en Angleterre.
Aujourd’hui, on le rencontre en Asie Mineure (Caucase, Iran, Turquie) et en Europe occidentale, où sa culture est répandue notamment pour la production de noix.
Malheureusement, les contraintes de rentabilité liées à l’exploitation des Noyers pour ses fruits, ne favorisent plus la plantation d’arbres « haute tige » d’où une raréfaction croissante du bois de Noyer.
Stable, facile à travailler et d’une beauté incomparable, le Noyer est sans conteste le premier des bois indigènes d’ébénisterie.
Les plus belles billes dont le bois est bien coloré et veiné sont transformées en placage.

Le Noyer d’Amérique (Juglans nigra)

Le Noyer d’Amérique (Black Walnut) pousse spontanément dans la partie orientale de l’Amérique du Nord. C’est de cette région et plus particulièrement du massif des Appalaches que provient la plus grande partie des Noyers d’Amérique offerts sur le marché. Les spécimens introduits en Europe et en Suisse dès le 17ème siècle sont également exploités. La couleur de leur bois, tirant sur le rouge, les différencie de leurs cousins d’Amérique. Ayant récemment conquis le cœur des designers, le Noyer d’Amérique est actuellement très recherché, principalement sous la forme de placage, pour la fabrication de meubles et de boiseries.
Tranché sur quartier (procédé réservé aux billes de gros diamètre), on obtient un bois de fil, le plus souvent rectiligne et homogène. Tranché sur dosse, le Noyer d’Amérique revêt une structure flammée pyramidale ou ellipsoïdale plus contrastée. De tous petits nœuds appelés « picots » sont fréquents.
Le bois de Noyer d’Amérique présente une couleur foncée gris pourpre à violacée. C’est un bois de caractère dont la personnalité nous renvoie à l’authenticité de la matière dont il est fait.
Son expression est à la fois riche et racée. Elle reflète une présence incontestable.

Le Noyer tropical ou Noyer du Pérou (Juglans neotropica)

Le Noyer du Pérou appartient à la famille des Juglandacées et est présent au Pérou, Mexique et Equateur.
Peu commercialisé, il est assez rare de le rencontrer en Europe.

Contact

Salle d'exposition

Plan d’accés

Nous contacter        

Jordan Tanner SA
26 chemin Grenet
CH - 1214 Vernier

           
Itinéraire & carte détailée, cliquez içi.

Tel +41 (0) 22 782 21 20
Fax +41 (0) 22 782 21 29

           

Showroom permanent
Sur rendez-vous